Charte de L’Unite Nationale _Forces Progressistes du Changement (FPC)

alt- Déterminées à construire une autre Mauritanie qui appartienne à toutes ses communautes dans l’égal respect de leurs diversités ;

- Intimement convaincues que la Mauritanie ne sera jamais ni stable, ni viable tant que demeureront les politiques visant à faire assimiler une Communauté par une autre;

- Persuadées que seul un Etat de droit conforme aux aspirations des Communautés peut instaurer la fraternité, garantir la Liberté, l’Egalité, et conjurer les périls du futur;

- Conscientes du fait qu’il revient, en dernier ressort, aux Communautés de décider du cadre de leur coexistence et du type d’Etat ¨qui assure leur plein épanouissement;

- Convaincues que seule une structure étatique qui donne à chaque communauté la responsabilité et les moyens de son développement intégral pourrait garantir l’unité de notre pays,

 

Nous, Forces Progressistes du Changement (FPC)

 

adoptons, en conséquence, la présente charte, et nous engageons solennellement à ne ménager aucun sacrifice pour la pleine réalisation d’une Mauritanie égalitaire et démocratique, débarrassée définitivement de l’esclavage et du racisme, unie dans sa diversité, riche de toutes ses cultures épanouies, assurant à toutes ses citoyennes et à tous ses citoyens les mêmes droits.

 

TITRE I : DES PRINCIPES GENERAUX

 

1.1- La république est une et indivisible

1.2- Elle reconnaît et garantit les Autonomies locales

1.3- Elle veille au principe de non-discrimination et au respect de la dignité humaine

1.4- Elle consacre l’égale participation des groupes nationaux à la gestion du pays

1.5- La Mauritanie est un pays multiethnique et pluriculturel, où la République garantit l’égalité de toutes les langues et cultures nationales .

1.6- La Mauritanie est un pays composé de deux (2) Communautés raciales, l’une composée de Noirs (Bamana, Fulbe, H’râtîn, Sooninko, Wolof), l’autre de Blancs (Bîdân)

1.7- Tous les groupes ethniques du pays auront intégralement les mêmes droits. Chacun aura le droit de donner son avis sur toute décision qui engagera son avenir.

 

TITRE II : DU PRINCIPE DE GOUVERNANCE

 

2.1- Tous les citoyens, sans distinction d’origine raciale , ethnique ou culturelle, auront les mêmes droits et les mêmes devoirs.

2.2- Tous les citoyens, sans distinction d’origine raciale , ethnique ou culturelle, auront des droits égaux à participer à la gestion de l’Etat et de ses institutions.

2.3- Toutes les entités nationales auront les mêmes droits dans les organes de l’Etat. Il n’y aura aucune prévalence d’une entité nationale sur l’autre.

2.4- Chaque entité nationale aura droit à utiliser dans son territoire naturel et dans son espace administratif sa propre langue et à développer sa propre culture, dans l’intérêt et pour l’enrichissement de la diversité culturelle du pays.

2.5- Les Communautés, solidaires, auront des droits égaux.

2.6- Il sera institué soit une direction collégiale à présidence tournante à la tête du pouvoir central, soit un Président élu au suffrage universel, et qui serait, alors , assisté de deux vice-Presidents tournant, issus d’ethnies differentes.

 

TITRE III : DU DROIT AUX RICHESSES NATIONALES

 

3.1- Les richesses de la Mauritanie sont un patrimoine naturel national. Elles doivent contribuer à l’émancipation sociale et économique de tous ses groupes ethniques.

3.2- Chaque citoyen aura droit aux richesses nationales, grâce à une redistribution équitable de ces richesses.

3.3- Le partage de la terre exploitable se fera sur la base d’un équilibre à trouver entre le droit naturel et inaliénable des autochtones, celui légitime des autres nationaux, et les exigences de l’ouverture à la modernité .

3.4- Les provinces (ou Regions autonomes) appliqueront le principe de complémentarité et de solidarité.

 

TITRE IV: DU ROLE DU POUVOIR CENTRAL

 

4.1- Il assure un rôle d’arbitre dans les conflits d’intérêts de tous ordres entre les provinces ou regions autonomes .

4.2- Il exerce un rôle de régulation et de compensation dans les échanges entre les regions autonomes .

4.3- Il veille à l’équilibre entre le marché, l’Etat et la société

4.4- L’Etat central dispose des attributs regaliens de souveraineté.

4.5- L’Etat central définit et conduit la politique étrangere, à équidistance du monde arabe , de l’Afrique noire et du monde arabo-musulman.

 

TITRE V : DU RÔLE DE L’ARMÉE

 

5.1- Elle est une armée au service du développement, de la sécurité, garante de la souveraineté nationale.

5.2- Elle est une armée républicaine et neutre face aux partis politiques.

5.3- Elle devra refléter les équilibres raciaux et ethniques nationaux en son sein et plus particulièrement dans le corps du commandement.

5.4- Elle devra appliquer le principe de conscription, sans discrimination, à partir de 18ans.

 

TITRE VI : DISPOSITION COMPLEMENTAIRES

 

6.1 La nouvelle constitution doit nécessairement refléter le consensus national.

6.2 La constitution ne pourra être modifiée que par une majorité spéciale.

6.3- Il sera créé un observatoire national pour les libertés et la Cohabitation.

6.4- Toute pratique avérée d’esclavage et tout acte ou propagande à caractère discriminatoire, raciste ou de mépris national, seront considérés comme crimes et punis comme tels.

6-5 Il sera crée un organisme paritaire chargé de veiller au respect des présentes dispositions . 

 

 LES FPC

L'auteur de cet article et/ou commentaire est le seul responsable de son contenu et n'engage que sa personne.
Filed Under:
Publications - dossiers anniversaires
L'auteur de cet article et/ou commentaire est le seul responsable de son contenu et n'engage que sa personne.

les flam dans la presse

Les FLAM dans la

Presse

Les interviews des militants et responsables des FLAM; ce qu'ecrit la presse nationale et international sur nous...

LIRE LES ARTICLES >>

orientation politique

Orientation politique des

FLAM

Les Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) affirment solennellement leur attachement indéfectible aux idéaux de paix...

LIRE L'ORIENTATION >>