BILAN DES 100 JOURS A LA PRESIDENCE MAURITANIENNE DE MOHAMED OULD ABDEL AZIZ

aziizLes bons et les mauvais points distribués par les Flam

 

NETTALI.NET - Les Forces de libération africaines de Mauritanie (Flam) viennent de sortir un communiqué pour faire le bilan des 100 jours du pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Les Flam, si elles se félicitent d'un certain nombre d'actes significatifs posés par le président Mohamed Ould Abdel Aziz arrivé au pouvoir par un putsch, puis investi au pouvoir suite à des élections ''contestées'', déplorent un certain nombre d'attitudes.

 

 

 

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui vient de boucler ses 100 jours à la tête de l'Etat mauritanien, après avoir été investi le 6 août dernier, a posé un certain nombre d'actes significatifs. Selon les Flam, il s'agit entre autres, ''de la poursuite du programme de rapatriement des déportés entamé par le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, de l'amorce de solution au dossier des enseignants-déportés, et enfin des efforts notables de redressement et de moralisation de l'Administration publique''. Pour les Flam, qui se félicitent de ces actes qu'elles qualifient de ''positifs'', ceux ci doivent être renforcés et poursuivis.

Les Flam ''déplorent, toutefois, l'attitude peu empressée du gouvernement (mauritanien) à résoudre la question urgente et explosive des terres des déportés- paysans toujours confisquées, et s'insurgent contre la démarche singulière choisie pour le règlement du passif humanitaire, consistant à solder un problème de fond par des réparations pécuniaires et matérielles''. Pour ce mouvement négro-mauritanien, ''le règlement du passif humanitaire doit plutôt reposer sur l'équilibre à trouver entre le refus de l'impunité, les exigences de vérité et des réparations et la nécessité du pardon, au bout.''.

 

Les Flam sont d'avis que la réconciliation nationale en Mauritanie passe par la solution correcte à ces deux problèmes et des mesures énergiques pour mettre fin à l'esclavage sont essentielles. Elles espèrent que les actes posés ainsi que les propos rassurants du président Mohamed Ould Abdel Aziz ''tenus ici et là, traduisent une réelle volonté politique de rupture, progressive, devant fonder un changement profond et global pour un partage équitable du pouvoir ; changement qui devra s'étendre à la fois au secteur de l'éducation, en échec, et à celui de la justice et des forces armées et de police, à réformer au plus vite, afin d'avancer vers le règlement de la question cruciale de cohabitation''.

 

Les Flam se disent animées par la même volonté de dialogue exprimée à travers le ''Manifeste du négro-mauritanien opprimé'' qu'elles avaient sorti en 1986. C'est pourquoi, elles ''réaffirment leur disponibilité à participer à toute ?uvre de refondation, pour une Mauritanie nouvelle, égalitaire, démocratique et respectueuse de sa diversité''.

 

Elles ne manquent cependant pas de s'inquiéter ''des atteintes graves à la liberté et à la diversité d´expression, l´emprisonnement des journalistes et du glissement vers un retour au parti-Etat et au monopole des médias d'Etat''.

- Par Mayaram -

http://www.nettali.net

 

L'auteur de cet article et/ou commentaire est le seul responsable de son contenu et n'engage que sa personne.
L'auteur de cet article et/ou commentaire est le seul responsable de son contenu et n'engage que sa personne.

les flam dans la presse

Les FLAM dans la

Presse

Les interviews des militants et responsables des FLAM; ce qu'ecrit la presse nationale et international sur nous...

LIRE LES ARTICLES >>

orientation politique

Orientation politique des

FLAM

Les Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) affirment solennellement leur attachement indéfectible aux idéaux de paix...

LIRE L'ORIENTATION >>